Rallye de la LYS : jamais 2 sans 3, si seulement c'était faux

Publié le par Nico106

Mon résumé du rallye sera aussi bref que le rallye le fut pour nous !

Des reconnaissances qui se sont bien déroulées, avec une prise de note rapide et efficace ; une auto prête à dévorer l’asphalte et aucun problème avec l’ami JC.

Le beau temps n’est pas de la partie. Ce sera la première fois que je roule sous la pluie avec la 106 et cela ne me gêne que moyennement, juste une petite appréhension.

Les premières autos partent du parc d’assistance et la pluie a cessé mais les routes restent humides. Notre tour est venu, je décide de partir en pneus mixtes retaillés, mais alors que notre temps d’assistance est presque terminé la pluie reprend. Il est trop tard pour rechanger les roues et nous partons ainsi, je sais que nous serons limite avec ces pneus si la pluie augmente.

Le temps imparti sur le routier est très limite, pas le temps de se mettre la pression. On est déjà sur la ligne de départ après un petit routier et des pneus archi froid, il faudra être vigilant sur le premier virage et la série d’enfilade qui vient derrière.

C’est parti, pas de précipitation. Je descends systématiquement la note prise sur le sec. On passe la première épingle, et plein gaz pour une belle allonge et un gros freinage sur une épingle droite. Le freinage est déjà limite !! Ça passe sévèrement au câble. Les enfilades suivantes sont très glissantes, je chatouille les bas côtés, ça remue dans l’auto. On longe le canal encore trois équerres et la première spéciales est pliée.

On se présente au point stop, je suis prêt à prendre les temps !! Mais le tableau est vierge, ça me chagrine pas mal, impossible de me situer par rapport aux autres.

 

Pas vraiment le temps de réfléchir, on est déjà au départ de la seconde, je pars sur le même rythme, tout se passe plutôt bien, mais je chatouille de très près les limites du freinage et toutes les épingles se passent le câble à la main. La fin de la spéciale approche la 205 partie devant est en point de mire. Il serait bien de la doubler avant la descente pour l’arrivée, pour cela il reste deux chicanes à passer après une longue ligne droite.

Un droite insignifiant sur le sec est soulagé, je remets un coup de gaz (de trop) avant le freinage pour la chicane. Les roues se bloquent immédiatement, c’est une longue glissade vers la fin du rallye avec un sentiment d’impuissance total. Le choc est violent, l’auto est mal en point et moi aussi. JC et moi commençons à ressentir des douleurs dorsales, nous sortons l’auto de la spéciale et direction Saint Venant pour consulter le médecin. Celui ci nous envoie à l’hôpital pour faire quelques examens qui rassureront tout le monde. Mais comme l’auto nous sommes un peu démolis et nous aurons besoin d’un peu de repos pour que les douleurs dorsales s’estompent.

 

J’espère en avoir terminé avec cette mauvaise série. Je me soigne avant de soigner l’auto en espérant que celle ci sera comme JC et moi : « plus de peur que de mal »

 

Merci à tous pour vos messages de soutien et d’encouragements, ils me donnent envie de retrouver les spéciales le plus vite possible et afin me joindre à la bagarre jusqu’au podium final.

Publié dans Résumés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Courage Nico pour le remontage de la voiture et reviens nous vite en pleine forme avec une victoire de classe au bout
Répondre
S
Courage Nico pour le remontage de la voiture et reviens nous vite en pleine forme avec une victoire de classe au bout
Répondre
D
Bonjour, j'ai vu le choque sur votre caméra embarqué, je suis de tous coeur avec vous pour vous retrouver sur les spéciales, j'espère que la voiture n'aura pas trop souffert vu la violence du choc!! parce qu'elle est tellemnt belle!!
Je vous souhaite un bon rétablissement!!! et j'espère vous revoir au plus vite!!!
A bientot!!
Répondre
P
Allez courage cette mauvaise passe doit se terminer la c'était la 3ème donc sayé ca doit être que du bon maintenant!!De toute façon tu n'as pas le choix car on imagine pas un rally sans les passages de la 106!Bis et bon rétablissement pauline
Répondre
R
bon courage pour la suite. comme tu dit jamais deux sans trois, la boucle est bouclée

maintenant ca ira mieux

@+
Répondre